Compléments pour rester jeunes plus longtemps !

La vitamine C sous forme de complexe à action prolongée avec flavonoïdes dosée à 1 gr prise au déjeuner ou petit déjeuner avec du silicium G5 qui stimulent la formation de collagène...

Le calcium sous forme chélatés ou corail de calcium.

Le calcium représente 99% de la masse osseuse et il s'avère capital que de l'enfance à la ménopause la ration soit de 1 gr par jour. Celle-ci peut être augmentée à 1g 5 en cas de risque de sédentarité de tabagisme, d'excès d'alcool ou de maigreur.... Le calcium laitier n'est pas le meilleur mais si l'on ne peut faire autrement respectez le fait qu'il y ait des bactéries vivantes dans par exemple un yaourt.
L'efficacité du calcium dépend surtout de son absorption intestinale car un cinquième seulement du calcium alimentaire est absorbé, ainsi le très mauvais équilibre avec trop de phosphore dans les produits laitiers ne convient pas pour une efficacité maximale.

La vitamine D 3 doit être présente à raison d'un minima de 800 UI c'est une petite merveille... mais on peut allègrement en apporter 1600 UI sans inconvénient... c'est une arme anti-ostéoporose redoutable.

Le silicium, surtout celui qui est organique, augmente l'assimilation du calcium. Une alimentation riche en fibres de céréales complètes non raffinées apporte normalement son lot de silicium. Mais force est de reconnaître qu'actuellement on est loin d'avoir du silicium de manière optimale.

La vitamine K2 joue un rôle de premier plan. Des études prouvent que la densité osseuse était directement corrélées aux apports en vitamine K2 et que l'apport de celle-ci à raison de 1 mg par jour chez des femmes post ménopausées réduisait sensiblement la fuite urinaire de calcium.

Le bore élément-trace que l'on trouve dans les légumes, noix ....ou sous forme d'oligo-élément chez Catalyons. Le bore augmente les taux sanguins d'oestradiol et de testostérone.

Le manganèse - joue un rôle majeur dans le métabolisme osseux et des cartilages. Une alimentation riche en céréales complètes ( notamment en flocons d'avoine) en légumes secs fournit de bonnes quantités de manganèse.

Des acides aminés soufrés comme la L cystéine et la L méthionine. Ils apportent du soufre pour la matrice osseuse par le biais de l'acide chondoïtine sufurique constituant de cette matrice ainsi que des cartilages et des tendons.

Du zinc et de la vitamine B6 qui apportent un bon équilibre hormonal et nerveux.

De l'acide folique et de la vitamine B12 qui renforcent le métabolisme luttent contre les anémies.

Des caroténoïdes d'origine naturelle qui sont de fabuleux protecteurs cellulaires. Les extraits de dunaniella, spiruline, klamath apportent des caroténoïdes dont le lycopène trouvé en abondance dans la tomate.

Des antioxydants : vitamine E sous forme de D alpha tocophérol, de NAC ( voir article), de sélénium, de zinc et tocotriénols....

Des acides aminés sous forme de polypeptides avec une spécialité performante appelé Préventus.

Des vitamines de groupe B pour les bonnes fonctions cérébrales.